aujols-Laffont

Dernières nouvelles du ...XIX° siècle

Récemment de retour de Foix, je vous ramène des nouvelles !

Le bihebdomadaire "L'Ariégeois" ne semble pas avoir été mis en ligne, en tout cas pas sur mes trois sites de recherche favoris (Gallica, bibliothèque numérique de Toulouse et Médias19) ; or une belle collection est consultable aux Archives de l'Ariège.

 

inventaire l'Ariégeois.PNG

                                             (inventaire des périodiques Salle de lecture)

 

Au départ, je voulais voir comment les organes de presse relataient la maladie de la pomme de terre et la disette qui s'ensuivit (1846) ainsi que l'épidémie de choléra (1854) ; mais en feuilletant, je me suis aperçue que l'on pouvait "glaner" bien d'autres sujets intéressants. J'ai donc décidé de "dépouiller" pour vous non seulement les articles de fonds mais aussi les faits divers, les jugements d'Assises et même les réclames, parfois cocasses, depuis 1846 :

 

Ariégeois n°1.PNG

 

Il existe d'autres périodiques en ligne comme "Le Journal de Toulouse" ou "Le Mémorial des Pyrénées", tout aussi intéressants, mais dont l'aire de diffusion est plus large que le département.

Pourquoi dépouiller les journaux dans le cadre de recherches généalogiques, me direz-vous ? Outre les nouvelles nationales, ils nous informent aussi sur les conditions de vie de nos ancêtres, leur environnement et même sur les conditions météorologiques ; il ne faut donc pas les négliger.

 

Je vais, certes, dans mes choix, privilégier la vallée de Massat et sa voisine, celle d'Oust et d'Ercé, mais sans oublier les événements majeurs du département.

 

Quelques réclames (le terme publicité n'existait pas encore)  paraissent dès les premiers numéros et même si elles touchent peu nos ancêtres paysans qui n'ont pas les moyens de s'offrir de telles "fantaisies" surtout dans les années de disette ; elles témoignent et du progrès qui touche le département et de la difficulté de l'Ariège "profonde " au changement.

 

On peut ainsi, pour le prix d'une brebis en montagne, se faire prendre en "photo" :

 

pub daguerréotype A 24-3-1846.PNG

 (publicité publiée dans le premier numéro du journal le 24 Mars 1846)

 

 

En 1846, le système métrique cause encore des migraines à ceux qui doivent se résoudre à l'employer ! Il est pourtant rendu obligatoire depuis l'arrêté du 13 Brumaire an IX (4 Novembre 1800) Voici une aide providentielle pour tous ces pauvres gens :

 

pub syst métrique A 7-4-1846.PNG

(réclame du 7 Avril 1846)

 

 

Pour un franc seulement ! tout est résolu.

Preuve, tout de même, que les anciennes mesures ont eu la "vie dure" ! 46 ans ! Et pourtant elles n'étaient absolument pas simples...



28/04/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres