aujols-Laffont

La "male mort" dans les BMS au XVIII° siècle 3° épisode

Des noyades

La fonte des neiges est redoutable car elle gonfle les torrents qui peuvent démolir les routes, les chemins mais aussi les ponts. L'Arac est réputé pour ses colères et détruit à plusieurs reprises les ponts qui l'enjambent. La traversée d'une rivière est toujours dangereuse :

+ Jean Sentenac Pitche 6-3-1760 accident Massat.PNG

"Jean Sentenac Pitche âgé d'environ 50 ans a été trouvé mort dans la rivière de Liers et en a été retiré par les consuls de la ville de Massat, sans en avoir connu autre chose, que présument y avoir été tombé en travaillant sur sa cotière ... pour avoir fréquenté les sacrements l'avons enterré le lendemain septième du mois de Mars 1760 ..." (AD 09 1NUM2/260EDT/GG7)

+ 19-6-1755 noyé dans une rivière Massat.PNG

"Guilhaume Sentenac Pitche fils de Jean âgé d'environ 12 ans est décédé le 29 Juin 1762 en passant une rivière où il se noya et a été inhumé le lendemain au cimetière de la présente église..." (AD 09 1NUM2/260EDT/GG8)

+ Jean Adoue 22-6-1781 noyé Massat.PNG

" Le sieur Jean Adoue négociant âgé d'environ 50 ans, noyé le jour d'hier dans un torrent débordé aboutissant à la rivière du présent lieu de Massat, où il tomba en voulant le passer sur une échelle faute de pont, et trouvé mort ce matin dans ladite rivière, suivant que le tout résulte du verbal de visite de son cadavre, dressé par M° Galy Gasparrou, ancien avocat, M. le Juge absent ; ledit verbal avons exhibé en original par le sieur Rives procureur fiscal soussigné et parlui retiré de suite ; a été enterré de suite ce jourd'hui 22 Juin 1781..." (AD 09 1NUM2/260EDT/GG12)

 



16/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres