aujols-Laffont

Famille Auriac Coupet : le partage

Dans un climat aussi difficile, l'indivis n'était pas envisageable ! Les héritiers se retrouvent le 18 Mai 1830 devant M° Galy Gasparrou pour exposer leurs difficultés en vue d'un partage des biens d'Arnaud Auriac Coupet :

partage Auriac Coupet.PNG

"ont dit qu'il s'était élevé entre eux des contestations à raison du partage de la succession du dit Arnaud Auriac Coupet, et à raison de la formation de l'état de consistance, des prélèvements, rapports ou précompteneurs à faire et autres difficultés relatives à ce partage..."

C'est sûr qu'après un tel réquisitoire du patriarche dans son testament, rien n'est simple ! Et les autres héritiers peuvent contester la gestion de Thomas dans les moindres détails ... Ce type de partage est assez rare en Couserans, les cadets souvent se soumettent, la plupart restent en indivis, non sans rancune, mais devant la nécessité de survivre sur de maigres biens. Plus tard, ils auront une solution : émigrer vers l'Algérie, les Etats-Unis ou l'Amérique du Sud. Mais ce n'est que très rarement le cas en 1830.

Les cohéritiers acceptent donc le 18 Mai, pour "éviter un procès dispendieux" de se soumettre à l'arbitrage de deux experts et le 17 Août 1830, le partage a lieu entre Marie Galy Mourouet, veuve d'Arnaud, Thomas Piquemal Eychène, veuf agissant pour ses enfants Jean et Marie, Marianne Auriac Coupet, épouse de Jean Laffont del Cardaÿre (mon AAAGP) et Marie Auriac Coupet, célibataire.

Le notaire, sur le rapport des experts accorde foi aux déclarations d'Arnaud ( testament et reconnaissance de dette envers son épouse d'un montant de 700 fr) et annule la quittance du 25 Avril 1814 établie en faveur de Thomas Piquemal Eychène :

auriac coupet 4.PNG

" quittance devant feu M° Auzier, notaire, en date du 25 Avril 1814 a été volontairement ?? comme frauduleuse ; comme aussi que toutes les acquisitions faites par divers actes publics par le dit Thomas Piquemal Eychène, demeurent sa  propriété comme ayant été payées de ses propres deniers..."

Finalement, Thomas est le grand perdant de ce partage [et c'est justice, si les accusations d'Arnaud sont véridiques]. Ne lui est reconnue que la somme de 500 fr donnée à son beau-père lors de son contrat de mariage et pour cette somme il recevra "l'entière maison avec les services qui en dépendent dite Nabo" et "une partie de pièce de terre labourable appelée le Bousquet de 2 ares et 60 ca"

Marie Galy Mourouet rentre dans ses droits et reçoit pour les 700 fr dont Arnaud lui était redevable : une pièce de terre labourable dite Lort de Cole et une partie du pré dit le Connel avec les eaux de 10a et 80 ca ; en usufruit, elle a le quart des biens : le reste du pré et une pièce de terre contigüe, une partie de la grange del Canélé et une partie de terre labourable appelée del Canélé de 2a et 70 ca et :

auriac coupet 5.PNG

"l'entière maison dite vieille, avec les services qui en dépendent..." [n'oublions pas que cette maison était ma quête première !]

Il faudra donc attendre le partage des biens en usufruit de Marie pour savoir qui aura la "maison vieille" !

Marie est décédée le 19 Mars 1831, à 62 ans. Mais je n'ai pas retrouvé son testament, il est possible qu'elle ait rejoint ses ancêtres "ab intestat", elle n'était pas si âgée que cela... Le partage définitif semble avoir eu lieu en 1841, d'après les matrices cadastrales :

auriac coupet 6.PNG

Entre ces deux dates aucun acte notarié, aucun litige apparent, mais le silence des archives n'indique pas forcément le calme et la bonne entente entre les cohéritiers ! Expertise et acte notarié sont dispendieux (moins qu'un procès) mais pour ces exploitations à faible revenus, c'est conséquent. Le silence peut donc cacher des guerres intestines, des invectives, discussions, jalousies, rancoeurs, voire agressions verbales, sans que nous ayons traces. Ce serait un genre de trahison de la famille, de l'oustal, que d'en appeler à la Maréchaussée. La cohabitation peut donc être plus ou moins agitée sans que ce soit consigné...

 

 



03/07/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres