aujols-Laffont

F comme "faiseuses d'anges"

 

Savez-vous qui nos ancêtres appelaient ainsi ? Je ne sais pas si l'expression a subsisté après ma génération des années 50... En fait, il se pratiquait des avortements clandestins et on nommait par cette périphrase les avorteuses Car le fœtus n'avait pas reçu les sacrements de baptême et était mort contre nature.

C'était souvent des ventrières ou accoucheuses qui pratiquaient ces actes totalement illégaux à l'époque et lourdement condamné par la justice. Mais même après qu'il y eut un corps de sages-femmes diplômées, certaines d'entre elles ont accepté de « libérer » des jeunes femmes de « leur fardeau » et de les soustraire à l'opprobre publique

 

Voici un cas jugé à Pamiers le 30 Juillet 1892 :

 

 faiseuses d'anges 30-7-1892 1.PNG

 

 faiseuses d'anges 30-7-1892 4.PNG

 

L'avortement n'a été légal qu'à partir de la loi Weil du 17 Janvier 1975

Je me souviens que chaque fois que je me rendais en Angleterre pour rendre visite à ma tante et à mes cousins, la première question qu'on me posait c'était "es-tu enceinte?".... L'Angleterre avait accepté l'avortement bien avant 1975 (en 1967 "Abosrtion  Law) et c'était donc la seule solution, en France, pour échapper aux "faiseuses d'anges" et à leurs "aiguilles à tricoter" ...



07/11/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 221 autres membres