aujols-Laffont

X comme Xénophobie (encore !!!)

Eh bien oui, le Couseranais est xénophobe... comme tous les paysans de France, il craint celui qui n'est pas originaire du pays, la notion de pays étant, souvent, très restreinte !!

Nous avons vu les rivalités entre vallées (challenge 2015) surtout dûes à un partage flou des estives et des forêts ; la condition révoltante (pour nous hommes du XXI° siècle,( faisons attention à ne pas juger nos ancêtres!) des cagots sans qu'on puisse connaître la cause réelle de leur rejet. (Challenge 2016, X)

 

Maintenant, comment est perçu l'étranger, celui qui vient d'ailleurs ? Avec le plus proche géographiquement, l'Espagnol, il y a de nombreux liens économiques voire familiaux depuis des générations. La « frontière » est mal définie et n'existe pas vraiment dans la mentalité du mountagnol ! Aller se procurer du tabac, de l'huile, des allumettes ou de la laine moins cher, rien de répréhensible ; d'autant que les Espagnols viennent acheter du bétail et des mules en France.

Les contrebandiers ne sont pas considérés comme des délinquants... ils font du commerce comme ceux des vallées qui vont colporter en Espagne des pierres à aiguiser ou vendre leurs bras comme « segadous ». C'est l'ancêtre du commerce international, institutionnalisé dès le Moyen-Âge par les « lies et passeries »

 

Par contre, un autre peuple est largement stigmatisé et rejeté : les Bohémiens !

Mais c'est leur lot dans la majorité des provinces françaises : voyageant sans cesse, réputés voleurs de poules et, pire, sorciers ; ils sont redoutés par tous les sédentaires et les paysans en particulier. Ils volaient les enfants, comme s'ils n'avaient pas assez des leurs à nourrir !!

 

Bref, nombre de fables et de préjugés ont été proférés à leur encontre, la peur amplifiant leurs éventuels menus larçins (dans les années 1970, étant en licence de Sociologie, je devais faire une analyse de la presse sur les Gitans, en pleine lutte pour supprimer l'infamant carnet anthropométrique, voler pour un gitan faisait les « gros titres », pour un non Gitan à peine une brève... ! Et dans ces années là, ce ne sont pas nos ancêtres qui s'expriment... mais nous !)

 

En Normandie, on les appelle les « Romanichels » ou les « les Romanos » et la situation est la même, les enfants sont prévenus de ne pas les regarder car ils ont « le mauvais oeil », comme les sorciers, de ne pas les approcher pour éviter le kidnapping..

 

Ils sont craints partout et dans ces vallées si fermées et superstitieuses, comment peut-il en être autrement ? Il y a assez de forces dangereuses dans les montagnes et les grottes : Hadas, Encantadas, Diable ou Brouch (je mets des majuscules, sait-on jamais) pour laisser des « étrangers » douteux ou sorciers se joindre aux risques locaux !

 

Ils sont donc bannis du département par arrêté du Préfet en date du 10 Juin 1874 :

 

bohémiens.PNG

                                                                                           (L'Ariégeois du 13 Juin 1874)

 

Je suis consciente de ne pas faire apparaître mes ancêtres du Couserans sous leur meilleur jour avec cette lettre X, mais je ne suis pas sûre que mes autres ascendants : Normands, Picards, Belges et Luxembourgeois, aient été plus tolérants !

La peur de l'Autre est encore d'actualité !!!



28/06/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres