aujols-Laffont

T comme Tourisme

 

 

On peut être surpris au détour d'une ligne de trouver déjà des « touristes » ! Le terme employé par le préposé ne laisse pas de doute : « pour son agrément » Il est bien évident que nos ancêtres ne se déplacent pas pour le plaisir mais dans un but lucratif destiné à faire vivre l'oustal ou à le soulager d'une bouche à nourrir en partant définitivement

Alors qui sont ces « premiers touristes » :

 

chemin de fer tourisme 24-9-1888.PNG

 

Outre ces avantages financiers pour inciter les visiteurs à visiter ce magnifique département, il existe aussi un intérêt sanitaire de taille : les villes d'eau ! Elles sont les premières à bénéficier d'un accès aisé par routes ou surtout chemin de fer afin de ne pas fatiguer les "curistes" ...

Ce ne sont pas, en général, des "nécessiteux" mais plutôt des bourgeois aisés, pour eux, nul besoin de tarifs promotionnels de chemins de fer, mais leur bien-être nécessaire à leur guérison nécessite la mise en place de distractions : concerts, casino, repas exotiques avec de l'ours au menu ou pour les plus téméraires excursions en montagne (avec guides et porteurs, bien sûr). Tout cela se met en place au cours du XIX° siècle et toutes les stations ariégeoises font leur publicité dans les journaux. Ce serait fastidieux de tout vous présenter mais voici celle d'Ussat les bains publiée en 1896 le 1° Juillet :

 

Villes d'eau 1-7-1896 6 Ussat.PNG

 

Villes d'eau 1-7-1896 7 Ussat.PNG

 

Le 12 Août 1896 , une fête est organisée et la station est épargnée par les orages, quelle chance !

  

 

Ussat fêtes 12-8-1896.PNG



23/11/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 221 autres membres