aujols-Laffont

D comme Dix ans de calamités dans la vallée...

Au milieu du XIX° siècle, de 1845 à 1855, une série d'épreuves s'abat sur la vallée de Massat et ses voisines. Surpeuplées, ayant déjà défriché les terres les plus ingrates pour les mettre en culture (quitte à les usurper), les vallées survivent difficilement et redoutent la mauvaise récolte qui les met au bord de la disette. L'alimentation, basée sur les bouillies de céréales, le lait et surtout les pommes de terre, est déjà pauvre en protèïnes et en lipides, si un de ces éléments de base manque, la faim arrive !

 

alimentation montagnarde.PNG 
Or, l'année 1845-1846 est marquée par des intempéries : après une période de sécheresse, des « pluies continuelles du Printemps, de la fin Juin à la fin Août, pluies et brouillard recommencent » ; ce sont des conditions idéales pour que se développe le phytophtora, un champignon minuscule qui s'attaque aux feuilles puis fait pourrir les tubercules des pommes de terre. Plus connu, dans le Sud, sous le nom de mildiou, la maladie s'abat aussi sur les vignes et les plantes potagères (Roger Toulze cite le terme « broumat » dans son dictionnaire du parler de Biert).

 

Dès le 29 Octobre 1845, les Maires de Saint-Girons, Massat et Oust signalent au sous-préfet les récoltes calamiteuses et le risque de disette.

  

menace de disette.PNG

 

Le 22 Décembre 1845, le Préfet écrit au Ministre de l'Intérieur « plus de 25.000 personnes touchent au moment de n'avoir plus d'aliments...Je vous supplie de venir au secours de ce département. On ne vient pas à bout du désespoir avec des bayonettes, il faut d'autres moyens. »

 

sous préfet 26 Janvier 1846.PNG

 Car le spectre des Demoiselles ressurgit et on craint des émeutes dues à la faim ! D'autant que les récoltes de céréales ne sont pas, non plus, des meilleures.

 

mauvaise récolte de céréales aussi.PNG

En Février 1846, il semble que rien n'ait été fait, le Maire d'Aulus écrit au Sous-Préfet le 4, celui de Bedeille le 10 dit « nous mourrons de faim » !

 

Comment lutter ? La mendicité augmente, les vols de récolte aussi et surtout on quitte les vallées pour chercher sa pitance ailleurs!

Les journaux, comme L'Ariégeois, ne publient les statistiques du déficit  des récoltes de pommes de terre que le 22 Juin 1847 :

 

récolte pomme de terre  1.PNG

 

 

récolte pomme de terre  2.PNG

 

 

Sur une population affaiblie, les maladies font des ravages comme la petite vérole [la variole] à Oust en 1846 :

 

épidémie petite vérole variole Oust 1846.PNG

 

L'Ariège n'est pas la seule région touchée, le mildiou attaque d'autres régions et aussi l'Irlande entre 1845 et 1852. La famine qui s'ensuit provoque l'émigration massive des Irlandais, dont fait partie la famille Kennedy, vers les Etats-Unis,  mais combien d'autres miséreux sont partis "à fond de cale"! 

Un roman poignant retrace ces années calamiteuses en Irlande :

 

Famine O' Flaherty.PNG

 Même s'il ne concerne pas nos ancêtres français, il est riche d'enseignements sur les causes et le développement du processus "famine"

 

De telles catastrophes ne se soignent pas d'une année sur l'autre ; en agriculture, la chute peut être brutale mais le redressement est toujours lent, la nature suit son rythme. Dans la vallée, l'équilibre restera précaire pendant plusieurs années. 

Les jeunes qui ont dû migrer lors de la disette pour soulager l'oustal, ont découvert des "Pays de Cocagne" : on y boit du vin, on y mange de la soupe grasse ou du lard plusieurs fois par semaine et le temps y est plus clément ! Alors des idées d'émigration commencent à germer et prendront forme dans les années suivantes surtout chez les cadets. Ainsi s'intensifiera un mouvement migratoire qui avait commencé timidement vers les années 1840.

Je pense que ces 10 années calamiteuses ont fait basculer l'équilibre , certes précaire, des vallées et a provoqué leur dépopulation...

 

* Les premiers documents sont extraits de "Disette et vie chère en Ariège à la fin de la Monarchie de Juillet (1845-1847)" / Morère Philippe ._ BSA 1922-1925

 

 La suite avec les lettres E et F



04/06/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres