aujols-Laffont

J comme Juge de Paix

Il ne juge rien de gravissime, juste des querelles entre voisins, des litiges mineurs entre héritiers, des droits de passage ou d'eau, des injures au pire et aussi des naissances qui n'ont pas été déclarés en Mairie, de ce fait, les jeunes gens ne peuvent pas produire l'acte qui leur permettrait de convoler en justes noces (actes de notoriété, fort nombreux dans les vallées où l'on ignora longtemps la Mairie après l'Ancien Régime. Est-ce toujours un acte d'incivisme ? Pas sûr ! Car la « Mairie n'existait pas en tant que bâtiment « faute de maison commune » mention fréquente dans les actes de la vallée de Massat Alors, il fallait trouver qui détenait les registres, peut-être provisoirement, et avec un peu de chance qu'il soit présent à son domicile... Nombre de parents, une fois l'enfant baptisé ont dû abandonner cette quête surtout en hiver ! Heureusement pour le nouveau-né !!! 

 

notoriété 2-1816.PNG

« ...mois de Février par devant nous Jean Louis Pagès, juge de paix du canton de Massat sont comparus Raimond Galy Moinecut, Elie Bonail del Touire, Paul Galy Brusquet, Louis Claustre Barbanère, Joseph Subra Buissos et Jean Loubet d'Aulix, cultivateurs, tous habitants del Rieuprégon commune de Boussenac lesquels témoins nous ont été produits par Germain Galy Moinecut habitant dudit lieu afin de constater la naissance de Jeanne Galy sa fille dont l'acte ne se trouve pas inscrit sur les Registres de l'état civil de la dite commune de Boussenac... »

 

Cette justice est au plus près de la vie quotidienne de nos ancêtres et devrait être une priorité dans les mises en ligne : les histoires, tracasseries, médisances ou calomnies qui pourrissaient le quotidien de nos aïeux y apparaissent. Les soucis financiers aussi : règlement de dettes avec « échéancier » sont légion !

Un condensé des soucis quotidiens !

Voici quelques exemples :

Dette 15-1-1816.PNG

« Est comparu Guilhaume Claustre Barbanère fils de François habitant del col dourben en Massat qui nous a dit que par exploit de Boirie Huissier en date du 12 courant enregistré, il a fait citer ce jourd'huy par devant nous, François Claustre fils de feu Jeannot habitant du même lieu pour le faire condamner à luy payer la somme de 57 fr 50 centimes qu'il luy doit de compte verbalement arrêté avec frais... »

 

Une livraison de pots défectueux :

 pots défectueux 18-4-1816.PNG

 « Est comparu le sieur Georges Cazenave, habitant de Toulouse lequel nous a dit qu'il y a environ 2 mois qu'il a fait porter audit Massat et au domicile du sieur François Claustre environ 25 quainteaux et demi poids métrique de pots en fonte de deux qualités et de différentes formes, que ayant voulu vendre les dits pots en détail il s'est aperçu que presque les deux tiers étaient percer par déffaut de fabrication, en conséquence nous requiert pour le constater l'état de la dit marchandise et a signé... »

 

Elle porte bien son nom cette justice car son objectif est de rétablir la paix dans le quotidien du canton.

 

Elle traite aussi d' affaires beaucoup plus sensibles : tutelles et curatelles d'enfants mineurs après le décès d'un parent, conseils de famille pour statuer sur les conditions de vie d'un orphelin ou, plus tard, pour son autorisation de mariage

 consentement donné.PNG

«  Considérant que le mariage projeté avec Véronique Claustre Barbanère par Jean Galy Cabeil leur paraît avantageux pour luy en conséquence ils ont déclaré et déclarent unanimement qu'ils consentent que ledit Galy Cabeil se colloque en mariage avec ladite Véronique Claustre Barbanère en se conformant aux lois »

 

Tous ces documents sont capitaux pour les généalogistes (actes de notoriété, de tutelle, conseils de famille etc) en plus, ils exposent une filiation très détaillée et sont donc une mine d'informations.

En prime, le côté récréatif : comment nos ancêtres s'ingéniaient à trouver des moyens de faire « caguer » leurs voisins ou leur parentèle...

Bref, une mine de potins, n'est-ce pas magique de les retrouver un ou deux siècles après !

 

Le juge de paix reçoit aussi les prestations de serment :

 

prestation de serment 2-5-1816.PNG

« Est comparu le sieur Charles Ambroise Jory Receveur de l'Enregistrement et des domaines à la résidence de Massat y habitant qui nous a dit que en exécution de la décision de son excellence le ministre secrétaire d'état des finances et de la circulaire de Mr le Directeur général en date du 6 Avril dernier, il est tenu de prêter par devant nous le serment de fidélité au Roy et d'obéissance aux lois du Royaume et luy importe à cet effet de prêter le serment requis en conséquence nous requiert de procéder à la prestation de son serment Requis de signer a signé. »

 

Ces extraits proviennent des registres 9U568 et 569 années 1815, 1816.



08/12/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres