aujols-Laffont

La veillée

La veillée est un moment de convivialité et d'entraide dans toutes les provinces de France mais, dans la vallée, elle porte deux noms ; pas avec un V, bien sûr, qui est une lettre qui n'existe pas dans le patois (le V est prononcé B).

Il semble y avoir deux types de veillées : familiales ou galantes.

 

Dans sa fonction d'entraide et de détente, elle s'appelle « bellado » mais la « perbielo » est bien plus intéressante ! Surtout pour les jeunes car elle permet de rencontrer des jeunes filles!!! On s'y annonce par son ihlet que la promise reconnaît et les chants et danses sont au programme « avec parfois l'extinction de la lampe  à huile » (Dictionnaire du parler de Biert tome 3 p 123-124), occasion unique pour « voler un chaste baiser » ou s'enlacer.

 

Même si les jeunes peuvent y rencontrer leur Promise, les Anciens qui ne sont pas loin, eux, racontent et content, transmettent les croyances, la mythologie, les usages ; bref l'âme, la civilisation d'une vallée.

Combien de récits sur les Demoiselles ? Bon nombre des Anciens de Massat avaient dû en faire partie, eux ou leur père ou leur frère sans compter les innombrables cousins...

 

Mais, les histoires de fées, de dames blanches, de diable ou de Jésus devaient tenir la première place, à moins que ce ne soit les histoires de trésors, de loups ou d'ours... Qui sait, on pouvait frapper à la porte ! Et les bons conteurs entretenaient les frissons !

 

 

DSCN2802.JPG

 (Musée Pyrénéen de Niaux)

 

On grille des châtaignes dans la poêle trouée prévue spécialement à cet effet  : la poêle à castagnes ; que boit-on ? sans doute un peu de cidre (eh oui, il y a des pommiers en Ariège) et même si le vin est rare, on profite des fruits disponibles sur place et de l'eau de vie de prune, sauvages peut-être, de poire que le bouilleur de cru aura distillée cf B comme bouilleur de cru

 

On mange, on boit, on conte mais aussi on travaille à dépouiller le maïs, écosser les haricots, les fèves ; on s'est entraidé pour rentrer les foins et les moissons, maintenant en période calme , on aide à engranger les récoltes qui pouvaient attendre  et à réparer les outils.

 

Certains d'entre vous ont peut-être des souvenirs, soyez assez aimables pour en faire part à tous les lecteurs du blog !!! Merci d'avance 



08/08/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres