aujols-Laffont

Boussenac trop pauvre...pour aider ses pauvres !

 

Pourquoi Boussenac n'a-t-elle pas de bureau de bienfaisance puisqu'elle est une commune à part entière dès la Révolution ?

Les Maires n'ont-ils pas fait les démarches nécessaires ou la solidarité palliait-elle les difficultés de chacun sans avoir recours à une structure établie ; à moins que la fabrique de l'église ne les prenne en charge. Les plus défavorisés ou les indigents de Boussenac n'avaient-ils aucun secours ? Je n'ai aucun indice, aucun document pour privilégier l'une de ces trois hypothèses...

 

D'après les archives, il semble que ce ne soit qu'en 1884, le 21 Septembre que le Conseil municipal vote la somme de 200 fr « pour la fondation d'un bureau de bienfaisance dans cette commune, afin de pouvoir recueillir les offrandes qui lui ont été offertes pour les indigents, notamment une de 500fr, et prie l'autorité supérieure d'en autoriser d'urgence la création. »

 

Mais le 20 Février 1885, la création du bureau est rejetée car il faut « la possession d'un capital en immeubles ou en espèces produisant un revenu annuel de 50fr dont serait doté le nouvel établissement :

 

1885 Boussenac  sous préf  il faut des biens immobiliers..PNG

 (2X16 AD 09)

«  Par lettre du 20 Févier 1885, j'ai eu l'honneur de vous informer qu'il ne serait donné une suite favorable à cette affaire que si la commune profiiait de la possession d 'un capital en immeubles ou en espèces produisant un revenu annuel de 50 fr dont serait doté le nouvel établissement »

 

Si je comprends bien cela signifie que la commune est trop pauvre pour aider ses pauvres !!! Elle a pourtant 700 fr, pas une fortune, certes comparé à Massat dans les années 1842 qui disposait de 44.000 fr !

 

Finalement, après une protestation de la Mairie de Massat le 28 Septembre 1888 :

 

Boussnac pas assez riche pour soutenir se pauvres.PNG

« Monsieur le Préfet, vous m'avez adressé avec un avis favorable la délibération du Conseil Municipal de Boussenac tendant à obtenir la création d'un bureau de bienfaisance dans cette commune.

Il résulte des renseignements fournis que, pour assurer la dotation de cet établissement, le Conseil Municipal a voté l'allocation d'une somme de 700 fr.

D'un autre côté, le sieur Pujol a suivant acte du 25 Septembre 1882, pris l'engagement de verser une somme de 50 fr dans les caisses du bureau de bienfaisance dès qu'il aura été créé.

Le revenu de ces libéralités qui est évalué, dans votre avis à 60 fr environ vous paraît susceptible d'assurer l'existence et le fonctionnement de l'établissement charitable. »

 

Finalement, après bien des tractations, le bureau de bienfaisance fut créé par décret du 6 Décembre 1889 :

 

Boussenac création bureau.PNG

 "d'un décret du 6 Décembre 1889 autorisant 1° la création d'un bureau de bienfaisance dans la commune de Boussenac ; 2° Le Maire de cette commune et la commission administrative de cet établissement à accepter le don manuel d'une somme de 556 fr30 fait par les héritiers du sieur Pujol, en vue de la création d'un bureau de bienfaisance. »

 

Quatre ans pour cette création ! La lenteur de nos autorités administratives ne datent pas d'aujourd'hui...

 

Mais ne trouvons aucun compte sur les aides fournies par le bureau pour cette commune dans les archives...



11/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres