aujols-Laffont

P comme Phosphates

 

Autrement dit un dépôt qui s'accumule dans les grottes et sert d'engrais. Il faut donc les récolter et les commercialiser et c'est une entreprise Tarasconnaise qui se positionne la première sur ce nouveau marché.

Il y a de nombreuses grottes en Ariège et toutes contiennent ces phosphates issus de dépôts successifs de fiente (oiseaux ou chauve souris) L'ennui c'est que leur récolte se fait industriellement et sans égards pour d'éventuels vestiges archéologiques...il est question d'argent ici et non de science !

 

 

phosphate des grottes 7-2-1894 1.PNG

 

phosphate.PNG

 (7-2-1894)

Quand on voit les chercheurs actuels travailler à la brosse douce et au pinceau, ici il s'agit plutôt de pioches et de pelles !

Et même s'il est fait mention d'ossements et d'artefacts éventuels à conserver, comment savoir où ils ont été trouvés pour une interprétation plus précise du site !

  

phosphates des grottes 13-2-1895.PNG

(13-2-1895) 

 

Toutes ces grottes seront donc dégradées par une exploitation industrielle !

 

phosphates Pyrénées 24-3-1899 1.PNG

 

phosphates Pyrénées 24-3-1899 2.PNG

 

 (24-3-1899)

 

Quatre ans plus tard, cette exploitation fait l'objet de conférences sous l'égide de la Société d'Agriculture pour promouvoir cet engrais à pulvériser sur tout type de culture et dont le prix n'est pas très élevé : 3 fr à 3fr 50 les 100 kilos. Et pourtant, les paysans ont un engrais gratuit... car ils sont aussi éleveurs : le fumier bien sûr ! 

Mais, comme de nos jours, il faut créer l'envie et le besoin d'un produit réputé supérieur par de savants  ingénieurs pour lancer un marché lucratif...



18/11/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 221 autres membres