aujols-Laffont

Recueillir une succession !

 

 

En 1856, Barthélémy Caujolle demande un passeport pour se rendre à New York pour un héritage, ce qui signifie que son légataire est parti bien avant lui et a acquis une somme qui mérite le déplacement ! Il ne se serait pas déplacer pour "trois francs six sous" ! 

Voilà ce qui m'intrigue : on situe le début de la vague d'émigration après le choléra (1854) or, ici, on voit qu'elle a dû débuter bien avant, on ne récolte pas un pécule suffisant pour qu'un boulanger de Biert entame un tel périple pour quelques sous !!! Il faut que la succession soit importante et que le déplacement en vaille la peine :

 

 il avait donc migré bien avant.PNG

 

Mais qui peut bien être ce Caujolle qui partit de la vallée avant les autres ? Je n'ai pas trouvé de registres de demandes de passeport avant 1855. 

Peut-on retrouver son décès dans l'Etat civil ?

Quel métier exerçait-il à New York ? Quels sont ses liens de parenté avec Barthélémy ?

Comment Barthélémy a-t-il appris cette aubaine ?

Le seul que nous puissions retrouver à coup sûr, c'est Barthélemy : il est né le 3 Janvier 1806 à Massat puisque les communes de Biert et du Port y furent inféodées jusqu'en 1853 

° de l'héritier Caujolle Barthèlémy 3-1-1806 Massat.PNG

 

Seulement l'acte est incomplet et je suis très déçue par M° Espaignac qui a oublié d'indiquer l'âge du père déclarant et de la mère ! Cela complique mes recherches car le légataire ne s'appelle pas forcément Caujolle s'il est un ascendant maternel !!! et chercher sa notification de décès devient, de ce fait, plus problématique...il peut s'appeler Soum ou même d'un autre patronyme si la filiation n'est pas directe (cousins) 

De plus, cet acte de décès retranscrit peut l'avoir été à Massat, s'il a disparu avant la scission des communes ou à Biert

Les courriers comme les recherches d'héritiers ne devaient pas être très rapides à l'époque, il faut donc parier sur une fourchette large entre 1852 et 1855 pour le décès du légataire.

Essayons...

 Après consultation des tables décennales et de Généanet aucune piste sérieuse Il y a bien des Caujolle Bert à New York mais nés après le décès du légataire...

 

Bien, reste à reprendre une piste "classique" car Barthélemy a dû être prévenu de la manne qui lui tombait du ciel par un notaire et s'il y a des biens encore "au pays", un ace de succession doit se trouver en série Q... Mais qui lègue !!! Un Caujolle, un Soum, ou un parent plus éloigné ?

C'est bien là que le bât blesse !

Je vais essayer de le trouver "cet oncle d'Amérique", vous me connaissez un peu maintenant mais là je ne suis pas vraiment confiante (trop peu de renseignements sûrs)  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



27/09/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 216 autres membres