aujols-Laffont

X comme la Xot de l'Infern

C’est hallucinant le nombre d’entités que l’on peut croiser dans ces montagnes pyrénéennes ! On devrait être plus prudent quand on part en ballade…Géants, monstres, fées cf H comme Hadas ,mais aussi toute la famille divine, cf C comme Christ et V comme Vierge, tous arpentent les montagnes pour s’y délasser ou y ont élu domicile !

 

A cette énumération, il manque un personnage, n’est-ce pas ? Eh bien, le voici : le diable bien sûr ! Lui aussi profite des sommets toujours en quête d’âmes à ramener dans son royaume souterrain. Il apparaît souvent sous la forme animale : la chouette (la Xot en Catalan, il faut bien ruser pour trouver un X !) est réputée diabolique dans toutes les provinces de France, qui n’a pas entendu parler de chouettes clouées sur les portes des étables pour protéger du mauvais œil !

  

Mais en Ariège, il faut se méfier même de l’âne, surtout s’il est rouge (roux ?) Si vous en rencontrez un sur les bords de l’Arac dans la vallée de Massat, ne montez surtout pas sur son dos : il se mettrait subitement à grandir et vous précipiterait dans la rivière pour vous noyer !

Encore plus redoutable le bouc dont la réputation diabolique n’est plus à faire surtout s’il est noir…

 

Et pourtant, il travaille, ce diable ; il a réalisé nombre de ponts qui portent encore son nom mais l’humain est rusé : le diable n’a jamais eu son salaire soit le coq a chanté avant la pose de la dernière pierre, soit le premier à traverser le pont fut un chien ou un chat, pas la moindre âme humaine comme gratification !

Vous pouvez en voir un, facile d'accès, sur la route de de Foix à Tarascon, peu après Montgaillard :

 

 

                      DSCN6638 réduit.jpg               DSCN6637 réduit.jpg
N'est-il pas romantique ce pont et son ruisseau ? Tout semble paisible et champêtre...mais le "Maître d'oeuvre", frustré, est-il encore dans les environs ? 

 

Certains lieux, pourtant si fréquentés, comme le col des Caugnous, près de Boussenac abrite 3 femmes qui se tiennent au carrefour de las Rotas dont on disait « qu’elles tenaient le sort des passants entre leurs mains » !(p 89 op.cit.) Que faut-il déduire de cette phrase un peu vague ? Elles pouvaient peut-être vous égarer, vous envoûter, voire vous tuer...

 

col de Caougnous 2.png

 

 

Pour votre hiver, au cantou, procurez-vous « le Panthéon Pyrénéen » d’Olivier de Marliave illustré par Jean-Claude Pertuzé, vous ne serez pas déçus par ce beau livre, propre à réveiller en vous toutes les histoires des veillées et les « paous » de nos ancêtres

 

Panthéon pyrénéen.PNG

 

Par prudence lors de votre prochaine ballade, soyez attentifs à la toponymie, certains noms peuvent vous indiquer un habitant surnaturel, il est préférable de savoir quelle parade adopter ; contre le diable, le signe de croix est efficace, la fuite est souvent le meilleur comportement…



27/11/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres