aujols-Laffont

V comme Vierge

Bon, nous avons vu que la famille divine aime à se balader dans les Pyrénées : Jésus et Saint Pierre y passent leurs week-ends, tout en créant, par jeu (ils sont bien frivoles tout de même!) le premier Massatois (cf C comme Christ )

Dieu lui même y vient, déguisé, bien sûr, en mendiant et fait l'objet de multiples légendes que les 'Ménines" (grands mères) devaient raconter aux petits pour les endormir... Et toutes ces histoires de s'imprimer dans la mémoire collective !


Alors pourquoi la Vierge Marie ne viendrait-elle pas se balader en Ariège, elle aussi, profiter du bon air et des paysages grandioses, ou se rafraîchir lors des canicules à la Sainte Baume ?

Et dans les années 1850, on la voit partout : à La Salette (19 Septembre 1846) , à Lourdes (11 Février 1858) et à Pamiers en Juillet 1860!

 

apparition 1.PNG

 

Rassurez-vous, je suis Catho, donc, a priori, je ne dénigre pas ces apparitions, seulement je m'interroge ! Et, selon Monseigneur Etchegaray, un Pyrénéen ; "Nul chrétien n'est obligé en conscience de croire à une apparition même officiellement reconnue..." (article Wikipédia)

 

Déjà, dans tous les récits d'apparitions, un fait m'interpelle : aucune ou aucun des enfants ne dit avoir vu la Vierge mais une « belle Dame blanche », or çà, dans la mythologie pyrénéenne, c'est une hada : une fée (cf H comme Hadas), ils en ont le cerveau rempli par les histoires racontées au cantou durant les veillées !

Certes, ces gamins si jeunes n'avaient peut-être pas les mots pour exprimer ce qu'ils avaient vu, mais tous avaient fréquenté l'église ornée de statue de la Vierge... et le catéchisme ! Alors pourquoi décrivent-ils la Vierge comme une fée ? C'est tout de même intriguant !

Pourquoi toutes ces apparitions se produisent-elles dans les années 1850 ? L'église a « repris la main » après la Révolution et durant la Restauration, la Seconde République ne semble pas l'avoir affectée outre mesure et pourtant les prélats multiplient les Missions au milieu du XIX° siècle...

 

Pourquoi Pamiers n'est-elle pas devenue un second Lourdes ?

Juste parce que la « belle dame » n'est pas venue au deuxième rendez-vous...

 

apparition 2.PNG

 

 

Ceci dit, si je me souviens bien, à Lourdes, la foule n'a rien vu, seules les petits bergers ont vu ; ceux de Pamiers n'y ont pas pensé... !

Dommage pour Pamiers, ça rapporte gros le tourisme religieux et toutes religions confondues !



26/11/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres