aujols-Laffont

Vers le Pays de Cocagne

Certains Ariégeois l'ont trouvé lors de leurs migrations saisonnières. Ce pays mythique où coulent le lait et le miel comme sur la Terre Promise par la Bible ; il n'est pas loin, ce pays merveilleux ! Cette histoire ressemble un peu à une légende mais elle est pourtant historique et, à son origine , une plante tinctoriale : le pastel ! (appelé aussi guède)

 

Au début du XIX° siècle, la culture des plantes tinctoriales enrichit les plaines : le pastel dans le triangle Carcassonne, Albi, Toulouse et la garance dans le Vaucluse. Ces cultures rapportent gros aux cultivateurs qui furent assez perspicaces pour déceler cette nouvelle ressource, les Mas qui végétaient avec des cultures de céréales et de la vigne, s'enrichissent.

Seul inconvénient, ces nouvelles plantes nécessitent une main d'oeuvre pour la culture et la récolte mais qu'importe ! Tout près, il existe un vaste réservoir de mountagnols durs à la peine et qui cherchent à gagner quelques sous pour survivre à l'oustal (nos ancêtres étaient souvent plus mobiles que nous ne sommes enclins à le croire!) Nécessité fait loi : la pauvreté du pays incite à migrer tous les habitants de terres ingrates, les Pyrénéens comme les Alpins, ou les paysans du Causse ou de Bretagne.

 

Or, au cours de ces travaux agricoles, les Ariégeois découvrent une vie meilleure et de la viande dans la soupe quotidienne, du pain et du vin ! Pour eux, plus familiers des bouillies de céréales, de la soupe maigre arrosée d'eau claire, de lait ou de piquette avec quelques gouttes d'eau de vie les jours de fête ; c'est un quotidien paradisiaque !

 

D'où vient cette expression « pays de cocagne » : pays imaginaire où tout est donné à profusion selon les dictionnaires?

 

Lauragais.PNG

(site Lauragais patrimoine)

 

Wikipédia date cette expression au XII° ou XIV° siècle en se référant aux Goliards, moines et étudiants épicuriens dont les chants se retrouvent dans les Carmina Burana que j'écoutais en boucle dans ma jeunesse.

Mais une étymologie plus terre à terre se réfère à la récolte du pastel :

 

cocagne etymologie.PNG

 

Une erreur d'ailleurs dans ce site ? Car il semble que la cocagne soit une boule :

 

boule de cocagne.PNG

 

Même si le pastel fournit une teinture bleue (la garance est, elle, rouge et extraite des racines de la plante) la plante fleurit est jaune :

 

pastel en fleur Lauragais patrimoine.PNG

 

Cette culture semble avoir totalement disparu dans le Lauragais où j'ai vécu plus de 30 ans sans voir un seul champ de pastel entre Carcassonne et Castelnaudary ; les seuls champs à fleurir jaunes sont des champs de colza, le jaune est beaucoup plus vif (« fluo ») que celui du pastel.

En tout cas, l'expression est restée dans le langage courant et les montagnards (Ariégeois, Cévenols ou Alpins) ont migré pour rejoindre ce pays « fabuleux ».

 

La garance a provoqué le même phénomène de migrations temporaires, je viens de lire « les chemins de garance » de Françoise Bourdon

 

les chemins de garance.PNG

 

et la similitude de l'essor, de la prospérité et du déclin... m'a sauté aux yeux !

Au début du XX° siècle, les colorants de synthèse signent l'arrêt de mort des plantes tinctoriales : pastel, garance et indigo.

 

Est-ce un drame pour les travailleurs saisonniers ? Pas sûr, ils étaient des pionniers et entre temps, l'école, le développement des chemins de fer auront permis à leur descendance de migrer, certes, mais vers des emplois plus stables et plus rémunérateurs. Seulement ce sera souvent définitif !

 



05/01/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres