aujols-Laffont

Partir à la minute près, un nouvel impératif...

Le chemin de fer n'attend pas... (même si parfois, de nos jours, il nous fait attendre, patienter voire même reporter le voyage) au XIX° et début XX°, ce n'était pas le cas , le train devait partir à la minute près et ce changement dans la vie quotidienne de nos ancêtres fut à l'origine de bien des déboires !

En voici un relaté par L'Ariégeois le 5 Février 1879 :

 

mésaventture d'un Massatois.PNG

 

C'est sûr, qu'en cas d'urgence et après 32 km de marche, ça doit être rageant !

Pourtant nos ancêtres sont des « lève tôt » et de bons marcheurs mais à Tarascon, il y a d'autres causes qui peuvent faire manquer le train...

Le réseau vient de se mettre en place et son accès n'est pas forcément connu des habitants des vallées de montagne. Où construire la gare ? Comment sécuriser son accès ? On innove, on essaie mais rien n'est véritablement au point.

Le même article nomme la Compagnie des Chemins de fer du Midi « la grande souveraine du pays », ce qui ne semble pas indiquer un haut degré de concertation avec les habitants et les Municipalités : un paragraphe confirme en employant un style ampoulé la toute puissance de la Compagnie ferroviaire :

 

style ampoulé.PNG

 

En fait, que se passe-t-il à Tarascon pour que l'accès de la gare pose tant de problèmes ?

 

La gare 2.PNG

 Il semble que cette photo soit prise du « bon côté » de la gare, celui qui est ouvert et sans barrière !

 

Mais en venant des vallées l'itinéraire semble plus compliqué et plus long...

 

accès à la gare.PNG

 

Pas forcément « lambins » d'ailleurs mais fatigués après 32 km de marche !!!

Le journal comprend bien qu'on ne peut pas laisser une gare complètement ouverte par raison de sécurité et les habitants ne mesurent pas encore la dangerosité du trafic ferroviaire ; ils vont même jusqu'à circuler en carriole sur les voies si la route n'est guère carrossable, ce qui peut entraîner des accidents dramatiques.

Donc, sans mettre la sécurité des passagers en danger, le journal suggère « à la très haut-placée » Compagnie du Midi, un aménagement facile à réaliser :

 

amélioration suggérée.PNG

 

Mais le ton de cet article inquiète beaucoup sur les conditions d'implantation des voies ferrées, des gares au niveau des communes et encore plus des particuliers ! Comment se sont passées les expropriations de terrains pour la construction ? De nouvelles recherches sur la planche ! En série S sans doute... Travaux publics et transports, ça doit coller !

 



03/05/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres