aujols-Laffont

Consultez les inventaires papier de la salle de lecture !

On peut y trouver des renseignements inespérés !

Je cherchais des documents sur les hôpitaux, hospices, hôtel-Dieu de l’Ariège, dans la série HDT. Des comptes, donations, listes de personnel mais pas que ! On trouve aussi 

des listes d’enfants exposés, des demandes d’admissions d’indigents, ou encore des remèdes de l’époque, voilà une belle trouvaille !

 

doc 1.PNG

Le patronyme Dedieu semble être attribué systématiquement aux enfants trouvés, je vais aller voir ce que contiennent ces dossiers.

 

Des remèdes de 1837 et d’autres non datés :

 

doc 2.PNG

Là, je vous demande de ne pas vous les appliquer, je ne suis pas médecin et ils ont 200 ans d’âge bientôt et donc ils ont passé la date de péremption !!!

 

Quoique nos ancêtres avaient des médicaments efficaces que nous redécouvrons maintenant !

 qntibiotiques et Moyen âge 1.PNG

 qntibiotiques et Moyen âge 2.PNG

-(article publié sur MSN le 29-07-2020)

 

 Comme quoi les archives peuvent nous aider et pas seulement en histoire !!!

 

Une autre mine d'or des inventaires en salle ; la série J, elle concerne tous les documents « entrés par voie extraordinaire » c'est à dire le plus souvent des archives privées versées par les héritiers soucieux de faire de la place ou par les rédacteurs eux-mêmes anticipant le peu d'intérêt qu'auront leurs descendants pour leurs travaux ou n'ayant pas de descendance ! Personne ou presque ne va la visiter. Ces versements sont décrits souvent par le nom du donateur : fonds X, mais aux AD 09, un inventaire papier détaille le contenu de chaque « fonds » et beaucoup de mes billets y ont été puisés en particulier  « morte pour avoir du bois »...

Seulement pour explorer tous ces fonds et toutes les séries, il faut avoir du temps et cela se révèlent impossible au cours de « vacances généalogiques », toujours trop courtes !

Ainsi, pour mes autres branches Normandes (15 jours à Saint Lô, 3 séjours à Evreux) ou Picardes (4 séjours à Laon avec des incursions en Belgique à Thuin pour mes ancêtres bateliers (Moraux), je n'ai pas même effleuré le sujet faute de temps et c'est bien dommage et même frustrant.

 

J'ai donc privilégié ma branche ariégeoise plus proche géographiquement et sans doute affectivement ; en tout cas je suis tombée amoureuse de l'Ariège et cela fait 6 ans que j'y réside la moitié de l'année avec un projet d'installation définitive !

Il faut bien dire que les recherches hors de la série E (NMD et archives notariales) cibles premières des généalogistes, sont chronophages, en particulier la presse ancienne (mais quelle richesse d'informations !!! et de recherches à la clé cf le bagnard du Port ou un ariégeois échappe aux cannibales)

 

On peut maintenant retrouver certains inventaires en ligne.

 

 

exemplde notice en ligne.PNG



25/08/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres