aujols-Laffont

L comme ligne télégraphique

Les routes étant dans un état déplorable même au milieu du XIX° siècle, le télégraphe est un moyen de faire parvenir les nouvelles importantes rapidement par morse au début puis d'autres alphabets comme le "hughes" et le "baudot" améliorent les rendements des télégraphistes en rendant les transcriptions plus simples. 

Le Couserans commence les travaux pour se doter de ce nouveau moyen de communication dans les années 1860 :

 

ligne télégraphique 1.PNG 

(L’Ariégeois 9-10-1861)

 

Une fois que les liaisons principales sont établies, il faut diffuser cette nouvelle technologie dans les vallées … et ce n’est pas simple !

En Juin 1875, d'importantes inondations interrompent le service du courrier entre Saint Girons et les vallées, les diligences ne pouvant plus circuler, il faut faire appel à des "courriers à pied" pour délivrer les dépêches :

 

ligne télégraphique 1 bis 30-6-1875.PNG

(L'Ariégeois 30 Juin 1875)

 

Enfin en 1877, le 8 Août, le télégraphe arrive à Massat !

 

ligne télégraphique 2.PNG

 

 



14/11/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres