aujols-Laffont

"De la peste, de la famine et de la guerre, Délivrez-nous, Seigneur !

C'est une prière récitée par nos Anciens depuis le Moyen-Âge et qui évoque bien les trois fléaux dont ils étaient frappés

Comme vous tous, je connaissais les grandes pestes, surtout au Moyen-Âge, et, naïvement, je me demandais ce qu'éprouvaient nos lointains ascendants face à ces pandémies...une question que j'ai dû me poser trop souvent puisque le Ciel ou l'Enfer vient de nous envoyer la réponse !

La peste noire de 1347 à 1352, décima 1/3 de la population européenne et était bizarrement importée de Chine et précisément de Wuhan !!! par bateau, elle a donc mis plus de temps à toucher l'Europe (article RFG, de Jean louis Beaucarnot)  ;

 

origine peste.PNG

 

ensuite la peste de Marseille puis celle décrite par Albert Camus à Alger. Les ravages qu'elles causaient se transmettaient de génération en génération si bien que nos ancêtres avaient tendance à nommer « peste » toutes les maladies infectieuses, il faut avouer que la médecine n'aidait pas à identifier le mal ! Alors dans les archives, on trouve des dénominations bizarres comme « la suette » ou la petite vérole (J'avoue ne pas être à l'aise dans ce domaine!)

D'autres maladies les ont touchés souvent dues aux conditions sanitaires déplorables en ville ou en campagne : peu d'hygiène, manque d'eau, promiscuité, voisinage avec les animaux et leurs déchets etc Alors variole, « fièvres » tierce, quarte, chaudes ou pourpres se succédèrent avec la « suette » et le choléra en 1854 Finalement l'épidémie arrive (page 2/6)

 

Ce dont je ne m'étais pas rendue compte, c'est de la fréquence de ces résurgences partielles de la peste et autres, je n'avais pas, même après mes nombreuses lectures sur le Couserans, établi une chronologie des calamités en général : épidémies, intempéries, disette ou famine et épizootie qui sont souvent intimement liées. Thierrry Sabot l'a fait pour moi dans son livre « Contexte » et je l'en remercie car on voit bien que nos ancêtres ne connaissaient pas une génération sans une épidémie ou une calamité majeure, plus ou moins meurtrière, tous les 20 ou 30 ans, une « aide la faucheuse »

 

Grâce aux progrès de la médecine et de la vaccination, nous avions oublié cette peur depuis la grippe espagnole et la tuberculose (dans mon enfance, les parents nous apprenaient à ne pas cracher car c'était un vecteur du bacille de Koch) .

Les modes de vie et la salubrité des habitats ont aussi évolués, nous n'avons plus la même idée de l'hygiène et nous sommes, de ce fait , plus importunés par les odeurs « fortes que peuvent dégager certains de nos semblables (vous voulez vérifier mes dires : prenez le métro à Paris en Août!!!)

A leur décharge, ils n'avaient pas d'eau à domicile...Iriez-vous chercher l'eau à 500 ou 800 mètres aller pour vous laver ?

J'ai même lu dans un article sur les premières sage-femmes, formées au XIX° siècle, qu'elles commençaient par laver la future mère car la plupart d'entre elles, en Ariège (ou partout en France?) étaient convaincues que seules les prostitués étaient « sales » et devaient se laver et savonner !!!

 

Bref, nous n'avons aucune idée de la vie quotidienne de nos ancêtres et nous serions bien incapables de vivre comme eux (hygiène, nourriture, déplacements et travail!)

Comme de nos jours, les calamités s'enchaînaient pour nos ancêtres : intempéries, disette, épidémie, puis accalmie et le cycle reprenait ; pour nous les causes sont : sur urbanisation, mondialisation, réchauffement climatique et ...(je vous laisse développer la liste!), j'ajoute seulement pandémie !

 

Juste un exemple, le moustique tigre a infesté tout le Sud de la France et progresse plus au Nord ; il est dangereux car il véhicule des maladies comme la dengue (chicoungougna) ou la malaria voire le paludisme ; il est originaire de l'hémisphère Sud, qui l'a rapporté dans sa valise ? Peut-être moi en revenant de Nouméa chaque année pour Noël ? On s'en préoccupera à la prochaine épidémie ...pas avant !

Dans les années 1980, les Australiens demandaient aux passagers de rester dans l'avion et pulvérisaient l'avion entier avant l'autorisation de débarquer Le font-ils encore ??? 

 



03/08/2020
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres