aujols-Laffont

Les inventaires après décès 1

C'est un document notarié capital pour le généalogiste qui veut « habiller » ses ancêtres, car il décrit tout : la maison, sa disposition et chaque objet ayant appartenu au défunt (y compris ceux qui sont cassés, démanchés ou usés).

Ces actes sont assez rares car il faut des circonstances particulières pour qu'ils soient établis : des enfants mineurs, une veuve qui envisage un remariage ou un célibataire dont les biens vont être partagés entre ses ayant-droits.

 

Mais, je me répète, c'est, pour moi, un document miraculeux ; si j'avais le don de peindre ou de dessiner (malheureusement, j'en suis dans ce domaine, au « bonhomme patate » de mes 4 ans!) je pourrais recréer l'univers de mes ancêtres.

 

En effet, le Notaire inventorie très précisément et indique l'emplacement de chaque objet, certains inventaires durent plusieurs jours ! Ce sont,de ce fait, des actes onéreux mais incontournables pour éviter les contestations ultérieures voire les ragots.

Parfois l'inventaire peut nous sembler trop « pauvre »,pour faire venir le Notaire mais le requérant de l'acte est « à l'abri » ; il a juré devant le Notaire et les témoins ne rien avoir dissimulé ou escamoté ;

 

rien détourné doc 1.PNG

« Avant la clôture du présent, ladite Galy Mouras de notre mandement la main levée a juré en présence des dits Piquemal Falat, Galy Mouras, Ariol Builet, Garrabé, commissaires priseurs et des dits Cabau et Icart témoins qu'elle ne connait d'autres meubles, effets, cabaux, ou argent , papiers, titres et documents dépendant de la succession dudit Piquemal Falat, son mari, que ceux déclarés et contenus... »

 

Certains inventaires font 15 pages, d'autres seulement 3 ; certes les biens ne sont pas les mêmes mais si la veuve dispose de l'usufruit des biens, elle ne fait inventorier que les biens propres de son défunt mari et cela se limite à quelques effets vestimentaires :

 

inventaire P Falat 0.PNG

« La comparante nous a représenté une veste, un gilet, une culotte et une paire de guettres, le tout de bure presque neuf, évalué à quinze francs ... »

 

inventaire P Falat 1.PNG

« Plus la comparante nous a représenté une veste de bure et un gilet d'étoffe de maison couleur bleue, l'un et l'autre demi usés, évalués six francs

Plus trois chemises pour homme de toile commune de maison, les deux neuves et l'autre usée, évaluées à sept francs

Plus une paire de gros souliers demi usées et un bonnet de laine usé, le tout évalué à quatre francs

Plus un chapeau de laine, demi usé, deux paires de jarretières de laine rouge usées, un couteau de poche et un monocle (?), l'un et l'autre usés, le tout évalué à trois francs... »

 

Ici, on ne peut pas dire que le « dressing » de Jean Piquemal Falat prenne beaucoup de place !

Le seul vêtement d'assez bonne qualité, son costume de mariage, a dû l'accompagner lors de son dernier voyage ; restent donc les « hardes » portées au quotidien. Ceci dit il a tout de même 2 chemises neuves...

 

inventaire P Falat 2.PNG

 « Plus deux brebis et une agnéle évaluées à douze francs

Revenant ensemble le montant contenu au présent qui a resté au pouvoir et garde de la dite Galy Mouras à la somme de quarante sept francs »

 

Pour 47 francs de « biens », Jeanne Galy Mouras aura déboursé les frais notariés (non indiqués) plus les frais d'enregistrement 2 francs vingt centimes :

 

frais P Falat.PNG

L'acte a été établi le 16 Février 1822 par M° Espaignac

 

Nous n'en avons pas fini avec ces inventaires mais ils sont si riches qu'ils méritent plusieurs billets, promis

 

PS : Si quelqu'un parmi vous a un bon coup de crayon, de fusain ou de pinceau et peut me recréer l'environnement de mes ancêtres à partir d'un inventaire transcrit, je suis prête à le rémunérer largement et je lui en saurais gré toute ma vie

 

 



27/10/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres