aujols-Laffont

Un "mariage blanc" révélé par un testament

C'est une enquête à rebours : je découvre un testament pour le moins bizarre, signalant un mariage non consommé ; bien qu'un mariage civil ait eu lieu

 

extrait 1.PNG

 

"Je commande mon âme à Dieu : je veux qu'il soit dit pour le repos de mon âme, par les prêtres desservant la paroisse de Massat, et aux dépens de mes biens trente messes basses et dix messes hautes. Je déclare être marié civilement seulement, avec Catherine Rivère Montgiraudmais n'voir jamais co-habité avec elle et n'avoir jamais eu de fréquentations qui puissent me faire croire que je doive avoir d'enfant de ce mariage civil : de sorte que je puis librement disposer de tous mes biens, d'autant encore que j'ai perdu tous mes ascendants."

Testament de Laurent Peyrounie Petchet du 23 Mars 1825 par M° Galy Gasparrou

 

Des jeunes sans expérience antérieure attendant leurs noces devant notre sainte mère l'église ou des petchets devant aller se marier clandestinement à Toulouse devant des prêtres réfractaires au Concordat ?

Vu les termes du testament, le testateur n'est pas un puriste : il réclame des messes dites par les prêtres de Massat .

Le sobriquet de « Petchet » qui a, dans la vallée, désigné les Puristes n'est pas un indice de religion ; comme toujours ou presque (sauf surnoms de métiers, Cardaÿre, par exemple ou Pescaÿre) les surnoms sont un nom de hameau et au hameau de Petchet ou à celui de la Bernède tous les habitants n'adhèrent pas à la « Petite Eglise »

Nous n'avons pas de renseignements sur ce couple, il va falloir en trouver pour expliciter cette cohabitation chaste entre ces époux !

Ils se marient civilement le 27 Janvier 1825 et ni l'un ni l'autre ne sont « des perdreaux de l'année » : sur leur acte de mariage, ils ont respectivement 37 et 39 ans mais aucun des deux n'est veuf !

 

Bon, ils unissent leurs deux solitudes , cela peut se comprendre mais pourquoi n'ont-ils pas « convolé en justes noces devant notre sainte mère l'église » le 27 Janvier ou peu après ? Est-ce une affaire de religion ? Il y a des Puristes chez les Peyrounie comme chez les Rivère ; n'oublions pas que même si la majorité des Laffont ne sont pas Puristes ; Catherine est l'épouse du diacre Pierre Loubet de Paule et la mère, grand-mère et arrière grand-mère des derniers Puristes de la vallée !

Pour Laurent se marier religieusement à Massat ne semble pas poser de problèmes mais Catherine veut-elle se marier à Toulouse auprès de prêtres ayant refusé le Concordat ?

En tout cas, n'étant pas mariés religieusement, ils restent chastes !

Laurent est-il tombé malade peu de temps après son mariage civil ou l'était-il avant ? Il décède deux jours après avoir dicté son testament :

 

+ Laurent Peyrounie.PNG

Encore une information bizarre, il semble que Laurent ait rajeuni de 4 ans entre son mariage et son décès...

Quelles sont les dispositions testamentaires de Laurent envers Catherine ?

 

Mariage blanc Peyrounis Petchet disposition dans testament.PNG
"...je fais nomme et institue pour mon héritier général et universel, Jean Peyrouny Petchet, mon frère aîné(?) , cultivateur, habitant du lieu de Catou, quartier du Ferré commune de Massat, pour par là Jean Peyrouny Petchet disposer après ma mort en toute propriété, à ses plaisirs et volontés..." 

 

Pour elle rien, pas un mot ni un sou...le « jeune marié » semble pingre ! Il lègue tout à son frère comme si aucun mariage n'avait eu lieu religieux ou civil entre Catherine et lui...

Et elle Catherine qu'est-elle devenue après ce mariage si décevant et fugace ?

Encore une recherche Dr Watson !

Il n'est pas fait mention de contrat de mariage entre eux mais  je vais aller fureter de nouveau chez les 2 notaires de Massat...

Pourquoi, me direz-vous m'interesser à ce couple hors normes ?

Déjà qu'il soit « hors normes » ! j'aime bien ; qu'ils figurent tous les deux dans mon arbre (collatéraux éloignés) et aussi leur liens avec les Puristes ; et Laurent âgé de 60 ans est témoin à la naissance de Jean-Baptiste Loubet de Paule fils de Pierre ; est-ce le père, le grand-père, un oncle ou un cousin proche de notre Laurent ?

 

Cerise sur le gâteau, peut-on identifier ceux qui sont Puristes dans les familles élargies de la vallée et leurs relations (tendues ou non)...

Dans mon arbre figurent, bien sûr, des Loubet de Paule mais aussi des Lazès Dansemenut et des Ponsat Daleu ou Lalleouat ! Les trois figures de la Petite Eglise dans la vallée...ça vaut la peine de creuser un peu, n'est-ce pas ?



15/02/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres