aujols-Laffont

R comme Récitants de Patenôtres

Connaissez-vous Rastigote ? Il est du canton de Benac et Isabelle Sandy le campe dans « les Soutanes vertes » (E comme Ecclésiastiques)

 

Malgré son apparence misérable et ses yeux larmoyants en permanence, il vit bien et régale le Ritou, plus pauvre que lui, de jambon et de vin !!! Pourtant, Rastigote est mendiant mais il fait partie d'une sorte d'aristocratie de la mendicité : il ne se contente pas de tendre la main pour une piécette ou un quignon de pain, lui, il offre des indulgences en récitant des prières en latin,

Son érudition a un tarif : 2 sous pour un Pater et un Ave ; 4 pour les Litanies et les Psaumes.

Son commerce est florissant grâce à la superstition omniprésente en Ariège : ne pas honorer les défunts, ne pas avoir payé une messe etc peut attirer bien des ennuis pour les descendants alors il faut avoir recours à l'Armière  A comme Armière  pour identifier le problème, souvent involontaire commis par les descendants mais de temps en temps, les prières de Rastigote pour le défunts peuvent apaiser ces conflits d'outre tombe !

Alors Rastigote est bien accueilli dans toutes les fermes et on lui donne souvent 4 sous, il ne faut pas être pingre avec l'Au-Delà, cela peut être bien plus préjudiciable : perte de bêtes, de récolte etc,,,

 

Mais c'est un métier fatigant et qui demande, sans doute, une certaine planification,,, Parcourir le canton sans repasser trop souvent aux mêmes endroits. Rastigote marche beaucoup (comme tous les mountagnols), il dort n'importe où dans la paille mais il n'est pas SDF, il a une cabanne dans laquelle il doit stocker son butin

En tout cas, il s'estime heureux :

 

il est heureux 1.PNG

 

il est heureux 2.PNG

 

Mais il s'inquiète aussi de la concurrence, il n'est pas le seul Récitant de Patenôtres dans le canton et un étranger n'est jamais bienvenu !

 

concurrence1.PNG

 

concurrence2.PNG

 

Pour attirer la compassion, on peut aussi ajouter un handicap mais les yeux de Rastigote vont très bien ! Eh oui, il suffit de les frotter d'un herbe non nocive pour les rendre rouges et larmoyants ! Le roman ne cite pas le nom de cette herbe qui, attendrit le cœur et ouvre le porte monnaie des fermières,,,

 

Autre catégorie de vagueux « religieux » : ceux qui accomplissent les pèlerinages à la place des malades, souvent ils ramènent pour preuve de leur voyage de l'eau miraculeuse Bien avant celle de Lourdes, il existe, en Couserans des sources miraculeuses, anciennes survivances des cultes païens (Eycheil, à la fontaine du genou par exemple)



18/12/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 173 autres membres