aujols-Laffont

Superstition mal placée !

 

Vous savez tous que nos ancêtres croyaient aux « brouches », aux "endivinanaïres" , bref à toute cette frange de "sachants d'antan". Mais le XIX° et le XX° commencent à douter des croyances ancestrales et de leur efficacité.

Ces pratiques sont considérées comme désuètes, surtout en ville et souvent moquées dans les journaux :

 

Voici une anecdote relevée par Joseph Vézian au cours de ses enquêtes :

 

histoire comique.PNG
 

 Déjà, bonne nouvelle, ce fonds très fragile : il s'agit de notes manuscrites à la plume sur un papier normal, est en ligne sur les AD 09 dans "autres ressources numériques" 1J 568 à 575 

Quand je vous dis que la série J est un trésor , croyez-moi et allez vous y balader !

 

AD 09. 2.PNG

 

Ces ethnographes ou folkloristes du début du XX+ siècle sont une aubaine, dans toutes les régions ; ils ont collecté les derniers savoirs des Anciens : contes, proverbes,croyances etc....

 

Je pense qu'un de ces savants locaux existait dans chaque région car c'était "une mode" , disons à "la Belle Epoque' 

Encore faut-il le "dénicher" ! Pour nombre d'entre eux, ils n'ont qu'une notoriété locale. 

Certes, ils ne s'appellent pas Sébillor ou Van Gennep mais quand on retrouve leurs écrits aux AD, c'est une manne !



16/08/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres